• Un poème d'Alain Mabanckou

    Un poème d'Alain Mabanckou

     

    « Est ton pays
    Celui qui t'ouvre les portes
    Sans fouiner dans la besace
    De tes songes

     

    Est ton pays

    Celui qui t'indique où
    Mettre tes songes en lieu sûr

     

    Nul ne naît en terre étrangère

    L'espace appartient à l'homme
    Dont le sort est d'errer

     

    Ne me demande pas mon pays d'origine

    Regarde dans mes yeux baissés
    La fêlure des horizons »

     

    Alain Mabanckou

     

    Photo : André Kertesz


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :