• Poésie du thé

      Poésie du thé

     

    Thé, feuilles parfumées, tendres bourgeons.

     

     Le désir poétique de l'hôte, l'amour du Samgha

     

     moulus dans le  jade blanc, tamisés dans la gaze de soie rouge.

     

     Infusé, sa couleur de pistils jaunes tourbillonne

     

     tandis que l’écume blanche s'élève.

     

     Dans la nuit, il vous invite à accompagner la lune brillante,

     

     avant l'aube, il vous immerge dans la brume du matin.

     

     

    Yuan Zhen (779-831)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :