• Lucie Thésée

    Lucie Thésée

    Lucie Thésée était une poète et enseignante martiniquaise dont on sait très peu de choses. Associée aux cercles anticoloniaux et négritudes, elle commence à publier sa poésie dans le journal Tropiques d'Aimé Césaire en 1942. 

     

    Beau comme… 

     

          Beau comme une haute vague écumante jaillissant dans un globe de cristal.

     

         Beau comme un léger souffle dans le tulle de la vie.

     

         Beau comme un pleur à la pointe d’un jour radieux sur un visage parfaitement

     

    immobile. 

     

         Beau comme la flamme.

     

         Beau comme un immense ciel insondable percé d’une étoile de dernière

     

    grandeur.   

     

     

     

         Mais beau comme un ciel de mer et une terre comme fond de la mer

     

         Mais beau comme ciel de mer, et terre comme fond de mer… Passionnant 

     

    à voir ce que l’homme pourrait être dans le tableau.

     

     

     

         Beau comme un dormeur à ciel ouvert dans la fourmillante activité d’une

     

    grande nuit tropicale.

     

         Beau comme le fascinant décor du grand minuit tropical entre deux doigts

     

    aux ongles félins…

     

         Beau comme le vol de feu d’une multitude de lucioles éclatant d’une mer

     

    plate sans horizon par une nuit marine.

     

         Beau comme une bulle de savon irisée percée d’une fine épingle et effleurant

     

    sans cesse une robe noire.

     

         Beau comme un cœur traversé d’une flèche d’arc-en-ciel.

     

     

     

         Beau comme une ombre géante lentement mouvante sur une cloison en

     

    demi-teinte

     

         Beau comme le mouvement

     

         Beau comme la vie avec le poison de la vie

     

         Beau comme le sang du soleil…  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :