• Lettres à un inconnu : Extrait 8

    Lettres à un inconnu : Extrait 8

     Je n'ai rien su prendre, rien gagner à la vie. J'ai su croire et rêver. Ma vie est la négation de tout ce qui fait la convoitise des gens. Je n'ai pas d'argent, pas de famille, aucune position, mes amis sont pauvres. Mais ma vie est belle, si riche en rêves, en choses senties et comprises.

    J'aime la vie follement, avec tout ce qu'elle donne, avec ses peines et ses joies, avec toute sa banalité et sa grandeur, avec toute la beauté de ses formes extérieures, mais je sens et je crois que derrière cette vie existe encore une autre vie qui pour moi est encore plus séduisante, une vie mystérieuse et éternelle.

     

    Marianne Werefkin

    Lettres à un inconnu 

    Peinture de l'auteure

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :