• Lettres à un inconnu : extrait 5

    Lettres à un inconnu : extrait 5

     

    L'amour rêvé, celui que seul j'aime, est dans les infimes finesses, les ententes muettes, les compréhensions de la pensée, du sentiment, les délicatesses d'approches, les soins du cœur, les attentions à l'âme.

     

    Steppes  aux horizons immenses,

    Temple au mille piliers et voûtes sombres,

    Mer profonde aux algues mouvantes,

    Dunes silencieuses et neige pure et blanche,

      voilà l'âme que j'aime.

     

    Marianne WEREFKIN

    Lettres à un inconnu

     

    Peinture réalisée par l'auteure


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :