• Anne-Laure Cartier

    Anne-Laure Cartier

    Anne-Laure Cartier vit à Rome où elle a été professeur de lettres au lycée français avant d’enseigner à l’université italienne. Poète, nouvelliste et critique littéraire, elle a aussi publié des entretiens avec des écrivains. " Poésie belle et grave, poésie de la célébration comme de la sensualité d'une femme exilée en elle-même et qui tente de concilier, par le verbe, esthétique et chant essentiel."

     

    L'exilé

     

    Ai-je oublié les bois

    Les forêts de l'automne

    Les forêts de chez moi

    Les grandes tristesses humides

    Sous la mousse discrète et douce

    Le parfum de l'écorce

    Et les grandes racines amoureuses de la terre ?

     

    Être vaguant et avide

    Amer conquérant de l'horizon

    Ai-je oublié le chuchotement des clairs-obscurs

    Et le silence des grands arbres ?

     

    À toujours marcher vers le soleil

    Fasciné par ses flammes sauvages

    J'ai laissé mes yeux brûler

    Et ne distingue plus à présent

    Les nuances subtiles

    Des tons pastels

     

    À trop écouter le vacarme des villes

    Je ne sais plus entendre

    Le joyeux essoufflement des herbes naissantes

    Et le rire des sources furtives

     

    Comment rejoindre les grands bois

    Et mes souvenirs épars sous les feuilles mortes ?

    Je n'ose pas même regarder en arrière

    Comment prendrais-je le chemin du retour ?

     

    (Eaux médiatrices, 1983) 

     

    Peinture : Berthe Morisot

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Novembre à 19:26

    En ce qui me concerne, je ne pourrais pas vivre sans la nature...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :