• À ma tante

     

    Il me semble 

    Que je vais encore te croiser

    Sur ce chemin familier

    Que je vais encore poser

    Sur ta joue un baiser 

    Mais tu n'es plus

    Emportée dans le soleil de mai

    Mes larmes mouillent 

    Les manches de ton paradis

    Vimines

    Un oiseau plonge

    Dans les eaux calmes du lac du Bourget

    Comme le faisait ton regard

    De la colline verdoyante de Tresserve

    Où glisse encore ton ombre frêle

    Où ta voix comme un chant 

    Épouse l'aube et le couchant.

       

    À ma tante Thérèse, emportée le 22 mai 2019

     

    Claire Lise Coux

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Mai à 18:05

    Je suis de tout coeur avec toi en ces moments difficiles.

    Elfine

     

    2
    Vendredi 31 Mai à 17:11

    Je te remercie du fond du cœur Elfine !

    J'aime beaucoup la citation que tu as choisie.

    Bon week-end ! 

     

    3
    Mardi 23 Juillet à 17:49

    Bonjour Claire-Lise,

    Je vous découvre sous ce très bel hommage écrit pour votre tante.

    Ma rose blanche, pour elle. Une étoile brille dans le firmament infini de ceux et celles que nous aimons et dont la demeure éternelle de ce coeur qui bat.

    Merci pour ce très beau poème,

    Ma rose d'amitié, CorpsRimes

    4
    Samedi 27 Juillet à 17:23

    Merci infiniment CorpsRimes,, je suis très touchée. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :